le laser diode en ORL

Laser diode et obstruction nasale
Face à un nez bouché, la chirurgie est le choix thérapeutique le plus fréquent après un échec médical. Il est cependant d’autres modes thérapeutiques, le laser Diode permet en effet de réimperméabiliser les fosses nasales dans leurs désordres muqueux.
NOTIONS DE BIOPHYSIQUE
Il s’agit d’un laser Diode qui émet à 980 Nm. Le faisceau laser est transmis par une fibre de quartz de 600 microns. Ce couplage optique limite la dissémination des photons :
-dans l’air, à 1,5m environ
– dans la muqueuse nasale à 0,9mm de profondeur
L’effet Diode est fonction de son mode d’application :
– sans contact, il réalise une désintégration hémisphérique
– au contact, il réalise une désintégration en éventail.
Le laser Diode distribue sa chaleur uniformément dans la sous muqueuse, entraînant là, une destruction moléculaire homogène qui s’accompagne d’une couronne de chaleur autour du vide ainsi crée, d’où, une cicatrisation rétractile et définitive.
MATÉRIEL
Il comporte :
* le laser Diode TECNIDERM – HANDYLASE 10DD d’une longueur d’onde de 980 Nm qui a un pouvoir hémostatique et stérilisant par son effet thermique.
* le fibroscope d’un diamètre de 4,9mm :
– Il autorise un accès facile au nez et en arrière au cavum.
– Son canal opérateur de 2mm de diamètre permet le passage de la fibre de quartz de 600
microns nue qui véhicule le rayonnement laser.
* l’imagerie et une source de lumière permettent en toute sécurité de voir ce que l’on fait.
L’ensemble est d’une utilisation simple dans des mains expérimentées.

INDICATIONS
Si la fibroscopie thérapeutique permet de réimperméabiliser la fosse nasale, le traitement étiologique s’impose qu’il s’agisse de :
1. Rhinite hypertrophique qu’il s’agisse d’une rhinite hypertrophique allergique, vasomotrice
ou dite de « compensation post opératoire » ou d’une hypertrophie nocturne des queues des cornets inférieurs.
2. Polypose de stade I, II et III de la classification de Wayoff (dans leur forme débutante et
dans les récidives)
3. Atrésie choanale muqueuse qui bouche l’arrière nez
4. Synéchie : cette soudure cicatricielle qui bouche le nez survient souvent après une
intervention chirurgicale s’il y a eu hémorragie nasale.
5. Épistaxis à répétition: hémorragies récidivantes que l’on retrouve dans :
– Maladie de Rendu Osler
– Tache vasculaire hémorragique
– Ablation de granulome de la tache vasculaire ou de la tête du cornet inférieur du nez.
LIMITES ET CONTRE-INDICATIONS
L’interrogatoire et l’examen préalable permettent d’éliminer les contre-indications et les fosses nasales inaccessibles au traitement :
1. nez étroit, déviation importante de la cloison nasale
2. enfant de moins de 12 ans, non coopérant
3. une rhino sinusite suppurée est une contre-indication temporaire
4. l’allergie ou une contre-indication à la xylocaïne ou à l’adrénaline contre-indique
l’anesthésie mais pas le laser
5. l’hypertension artérielle non traitée et les anti-coagulants
6. les tumeurs malignes
COMPLICATIONS
Liées au laser Diode :
– oculaires (imposant des lunettes spécifiques)
– un local ventilé, aéré, un aspirateur de fumée et un travail en expiration sont nécessaires, en
particulier, en cas de papillome.
– le bétonnage des polypes par le laser Diode rend la chirurgie secondaire, difficile.
Liées au geste thérapeutique :
– une petite hémorragie désobligeante nécessite une cautérisation au laser Diode ou un
tamponnement à la xylocaïne naphazolinée.
– les surinfections locales sont bien contrôlées par l’antibiothérapie
– un œdème réactionnel gênant sera enrayé par une corticothérapie, 3 jours durant.
Il n’y a pas de syndrome douloureux per ou post-opératoire
TECHNIQUE
1-Modalités générales
La séance se déroule sur un malade assis après un tamponnement antérieur à la xylocaïne
naphazolinée à 5%, laissé en place pendant 20 minutes. Lorsque les incisives supérieures sont anesthésiées, la séance peut commencer, sans douleur. L’utilisation de l’ensemble, fibroscope-laser-fibre nécessite un apprentissage et des précautions. Dans un premier temps, la fibre de quartz est introduite dans le canal opérateur, largement en retrait de l’extrémité du fibroscope. La fibre nue peut léser la chemise interne du canal opérateur. Nous la protégeons par une gaine de téflon de 1,8mm de diamètre. Le malade se sent en parfaite sécurité, seule l’odeur dégagée par le tir peut être perçue. Le souffle expiratoire permet le refroidissement de la fibre et chasse la fumée. Un aspirateur de fumée peut être utilisé.
2-Selon les indications
Dans la Polypose
Le fibroscope chemine aisément sous les polypes jusqu’au plus profond, avant de faire saillir la fibre de quartz hors du fibroscope, pour prendre contact avec les polypes l’un après l’autre. Si l’on désire procéder à une polypectomie, on remontera jusqu’au col du polype, pour le sectionner. Le tir est d’une extrême précision, totalement indolore sur les polypes. Les polypes riches en eau ; Nous appliquons une puissance de 10 watts en mode continu. En 3 à 6 séances à 3 semaines d’intervalle afin de ne ré intervenir que sur un tissu cicatrisé.
Dans tous les cas, les résultats immédiats sont excellents.
Mais les récidives s’élèvent à :
* 25 % dans les polyposes non opérées
9% dans l’année,
16% au-delà.

* 50% dans les polyposes opérées
31% dans l’année,
19% au-delà
* 74% dans les syndromes de Fernand Widal
48% dans l’année
26% au-delà
Dans la rhinite hypertrophique
Le tir est appliqué d’arrière en avant afin de balayer le cornet inférieur de la queue à la tête, selon un tir continu tangentiel de 5 à 10 secondes de 10 watts en mode continu pour assurer une à deux stries laser selon nécessité parallèlement au bord libre du cornet inférieur. On prêtera une attention toute particulière au traitement de la queue de cornet surtout si le patient se plaint d’une gêne respiratoire dans le décubitus notamment la nuit. En effet le sang veineux stagne volontiers dans cette partie déclive qu’est la queue du cornet inférieur quand on est couché sur le dos. Le traitement des queues de cornets est simple à réaliser par la fibroscopie thérapeutique ce qui n’est pas le cas par les radiofréquences. La séance est indolore sous anesthésie locale, 3 séances sont nécessaires à 3 semaines d’intervalle.
La maladie de Rendu Osler
Elle peut être traitée sous anesthésie locale à l’aide d’un spray de Xylocaïne à 10 ou à 15% mais 10% des patients présentant des conditions médicales sévères sont justiciables d’une anesthésie générale avec intubation et packing.
Les dilatations vasculaires de la tache vasculaire
Elles sont photo coagulées sous anesthésie locale avec un spray de Xylocaïne à 10 ou 15%.
Face aux lésions de la tâche vasculaire Le laser Diode agit uniquement sur le symptôme épistaxis et non sur sa cause.
Les techniques anesthésiques dépendent des indications :
Les granulomes
Le traitement laser Diode ne peut être appliqué qu’après avoir ôté les croûtes qu’il faut
préalablement ramollir sur un patient immobile. Le patient peut être traité sous anesthésie générale ou locale soit directement à la vue soit à l’aide d’un microscope opératoire.
Le Laser Diode est ici utilisé à des puissances basses de 7 à 10 watts pendant 0,1 à 0,5 secondes en mode continu, sans contact, les tirs sont circonférentiels de la périphérie vers le centre. Nous éviterons tout mouchage post-opératoire. Un tamponnement au Surgicel, imbibé d’antibiotique et de solution saline. Il n’y a pas de douleur post-opératoire. 3 à 6 séances sont nécessaires à 3 semaines d’intervalle.

La synéchie
Le laser Diode fait disparaître la synéchie en mode continu et pulsé en une ou deux séances.
L’atrésie choanale muqueuse
De nombreuses techniques chirurgicales ont été proposées pour supprimer l’atrésie choanale, utilisant différentes voies : trans-palatine, trans-maxillaire, trans-nasale.
L’atrésie choanale muqueuse ou membraneuse est d’un accès facile permettant au laser Diode de la détruire rapidement sous anesthésie générale sous contrôle endoscopique flexible ou rigide à 10 Watts, en continu, au contact. Il n’y a pas de douleur post-opératoire.
CONCLUSION
Les indications thérapeutiques face au nez bouché sont nombreuses et l’efficacité du Laser
Diode est excellente d’autant que ces soins n’imposent aucun arrêt d’activité et les résultats obtenus sont stables.

Publicités
Cet article, publié dans chirurgie, Health and wellness, laser, orl, Santé & bien-être, Santé et bien-être, thérapie laser, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s