laserlift traitement de la peau au laser non ablatif classe III (utilisable par les esthéticiennes)

Introduction au Laser

 

LASER vient de ‘ Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation’ (Amplification de lumière par stimulation d’émission de radiations). Le laser est une radiation électromagnétique monochrome avec une longueur d’onde donné et une puissance variable. Certains matériaux appelés ‘sources’ quand ils sont correctement excités émettent une radiation électromagnétique d’une longueur d’onde et Fréquence précises. Ces sources peuvent être en état solide, gazeux ou de type semi-conducteur. Selon le type les lasers sont classés en tant que Solid-state laser, Gas laser, Semi-conductor laser, Diode laser et Dye laser. La puissance du laser est mesurée en watts (W) et représente l’énergie émise en une seconde. L’énergie totale émise dans un certain temps est cette puissance multipliée par le temps d’émission. L’unité de mesure est le Joule (J). La relation entre l’énergie émise dans un certain temps et la surface traitée est appelée Fluence; c’est à dire la densité d’énergie émise par chaque unité de surface est exprimée en joule par centimètre carré (J/cm²). L’application première du laser est bien sur focalisée sur les traitements des maladies de peaux sérieuses, mais depuis les années soixante-dix on peut soigner une multitude de pathologies. Ces interventions ne représentent aucun danger pour le patient. Les interventions de l’ordre esthétique sont ressenties d’une manière très subjective et demande une compréhension des motivations esthétique des patients en plus de l’aspect médical.

 

Le K-Laserlift

 

K laser-lift peut-être utilisé seul ou en complément des autres traitements.

 

La densité d’énergie doit être adaptée au type de peau (il sera fait référence à la classification de Fitzpatrick).

K-laserlift est efficace dans beaucoup des domaines, mais surtout dans son effet bio-stimulant et régénérant. Il peut être utilisé seul ou combiné avec d’autres produits qui seront rendu plus pénétrants par le laser. Il est rappelé que ces produits doivent êtres solubles à l’eau.

Après traitement l’usage des produits non-solubles est autorisé.

  

Ces paramètres dépendent de l’individu et de l’évaluation en cours de traitement.

 

  

 

  

Le laser est devenu indispensable dans la médecine esthétique moderne, mais n’oublions pas que ce n’est pas une baguette magique, et la beauté viens aussi d’une vie réussi et saine, etc.

  

L’interaction entre le laser et les tissus humains.

 

Les tissus humains absorbent, réfléchissent et diffusent, les radiations lumineuses suivant leur longueur d’onde.

Selon la puissance et la durée de l’émission, et les propriétés de la peau, l’effet suivant est noté.

– L’accélération des processus physiologique et de la mitose.

La peau et surtout le derme n’est pas homogène et est caractérisée par des propriétés azéotropique; ainsi le faisceau laser ne suit pas une ligne droite dans la peau, mais est largement diffusé. En pénétrant dans la peau le faisceau change de forme.

 

Ce processus dépend de la longueur d’onde et la type de peau. Généralement entre 590nm et 1500 nm le faisceau et largement diffusé et seulement partiellement absorbé et atteint le tissu le plus profond.

 

INDICATIONS, CONTRE-INDICATIONS ET PRECAUTIONS

 

Indications

K-LASERLIFT est indiqué pour:

 

* Photoréjuvénation

* Acné

* Ridules

* Rides

 

PHOTO-REJUVENATION

Les améliorations dans les domaines de la médecine moderne et de la technologie ont apportés beaucoup de nouvelles techniques et d’appareils; le laser est une de ces réussites, utilisé surtout pour le photo-Réjuvénation faciale, le visage étant la partie la plus sensible. Le réjuvénation faciale peut être réussi avec le ‘skin resurfacing’ de peau, qui est un traitement ablatif et donc réserver au médecins (classe IV).

 

On peut aussi employer un laser de puissance moyenne avec infrarouge (IR).K-LASERLIFT peut émettre deux faisceaux de 980 nm et 790 nm (classe III utilisable par les esthéticiennes). Le premier est efficace en surface et le deuxième pour des tissus plus profond. K-LASERLIFT obtient des très bons résultats en esthétique grâce à ses trois effets les plus importants: bio-stimulant, régénérant et analgésique.

  

 

TRAITEMENT AVEC K-LASERLIFT

La peau doit-être propre et débarrassée de toute trace de gras et de micro-organismes. Les poils reflètent le faisceau et diminuent son pouvoir pénétrant et sa puissance. Le rasage peut-être nécessaire. En utilisation complémentaire K-LASERLIFT est souvent combiné avec des produits de surface. On utilise toujours des produits à base d’eau et jamais des corps gras qui peuvent bloquer la pénétration du laser. Le patient et l’opérateur doivent toujours porter des lunettes de protection. Dans le cas d’une irradiation faciale, les yeux du patient doivent-être protégés avec du coton en plus des lunettes.

En choisissant ‘treatments’ on peut avoir un choix de trois modes,’LOW’ (faible) ‘MID’ (moyen) et ‘HIGH’ (fort). On avance toujours zone par zone. En appuyant sur la pédale KLASER-LIFT émet un faisceau et un signale acoustique. Gardez la pièce à main sur la zone jusqu’à ce que le signal change, qui indique qu’il faut changer de zone. Répétez jusqu’à la fin du traitement.

En restant appuyé la pédale, plus de trois secondes KLASERLIFT émet un faisceau laser avec une pause entre les émissions. Quand le signale change, on avance à la zone suivante.

Le programme choisi défini l’énergie automatiquement mais on peut augmenter ou diminuer la durée avec les flèches de droite et gauche. Il faut toujours pratiquer un test de sensibilité de la peau du patient En général il est recommandé de faire trois séances dans les premières deux semaines et une par semaine ensuite. On recommande de renouveler le traitement après un à deux mois en prévention.

 

Utilisation avec l’émulsion MTV.

Appliquer une couche mince de l’émulsion MTV

Démarrer toujours en programme 01 et vérifie la sensibilité de patient. On peut changer en programme supérieur seulement après avoir contrôlé la sensibilité.

  

la pièce à main du laser se tient à 5 mm de la peau et doit être déplacé d’une manière lente et régulière.

  

 

ACNE

Il y a beaucoup des raisons à la formation de l’acné et autant de théories pour en expliquer les causes. Il semble que la séborrhée est la condition de base pour son développement. L’augmentation des hormones androgène augment la taille et l’activité des glandes sébacées. Ces glandes peuvent être génétiquement prédisposées à être sensible à différents stimuli activés par des infections à l’intérieur du corps, par des tensions psychologiques, le stress, un déséquilibrage hormonal, surtout à la puberté, etc. Le résultat est une formation intense de comédons. A ce stade «Corynebacterium» acnés dans les follicules augmentent leur activité lipolytique et désintègre le triglycéride du sébum en acides gras libres. Ces acides irritent les follicules et induisent l’inflammation, la rupture et son étalement périfolliculaire.

 

Apparence clinique

Rouge et douloureux autour des comédons. A un stage avancé le comédon peut causer inflammations et pustules .Les tissus enflammés sont douloureux, rouges avec démangésons.

Ces problèmes se dissipent mais laisse des cicatrices et change le grain de peau. Cela à beaucoup d’importance pour la majorité des patients qui sont adolescents et jeunes adultes.

 

TRAITMENT AVEC K-LASERLIFT

 

La peau doit être nettoyée complètement. Les poils rasés, si présents.

La zone à traiter doit être nettoyée d’une manière cosmétique classique en respectant des bonnes conditions d’hygiène.

Si l’inflammation à une origine non-bactérienne il peut être traité par K-LASERLIFT en mono-traitement; Si l’origine est bactérienne K-LASERLIFT doit être combiné avec des médicaments. Ils doivent être appliqués après le traitement laser qui améliore la microcirculation et le métabolisme.

 

Ridules

Les ridules peuvent être causées par la grossesse, l’obésité, ou le grandissement rapide (comme des adolescents par exemple)

La technique adaptée est la technique de non contact. Le but est d’améliorer la régénération des fibres de collagène en stimulant la micro circulation.

Rides

Les rides se développent à cause des changements de régénération, caractérisés par la diminution de production de collagène et des tissus conjonctifs et à pour résultat la perte d’élasticité. L’hydratation de la peau est mauvaise et les graisses sous-cutanées sont réduites. L’étiologie révèle des facteurs comme l’âge, les maladies, l’abus de l’alcool et tabac, les habitudes alimentaires, l’exposition au soleil et le manque de sommeil, Etc…

 

Mode d’emploi

Dans la zone «traitements» choisissez la programme «wrinkles low» ou «wrinkles mid» ou «wrinkles high» suivant la sensibilité de patient.

Traitez chaque zone étape par étape. En appuyant sur la pédale, Klaser-lift émet un faisceau laser et un signal acoustique. Garder le faisceau sur la même zone jusqu’au changement de signal. Répétez cette procédure pour toute la surface à traiter.

La pédale doit être appuyée pendant trois secondes pour que le laser commence l’émission.

 

Traitements recommandés par semaine: 2 à 3

Une fois par mois en prévention.

 

Usage de l’émulsion MTV

Appliquez une couche légère d’émulsion. Démarrer le traitement avec le programme numéro 1 et vérifiez toujours la sensibilité du patient avant de choisir un programme supérieur.

Attention. On doit toujours déplacer le faisceau de manière très lente et régulière à environ 5 mm de la peau.

 

Contre indications

* Tumeurs malignes situées dans la zone à traiter.

* Épilepsie. (Peut provoquer une crise)

* Glandes Endocriniennes.

* L’irradiation de l’abdomen pendant la grossesse.

* l’hypersensibilité à la lumière.

Il n’y a pas des contre indications pour l’exposition à la lumière du jour avec les précautions habituelles.

  

Précautions

Les lunettes de protection doivent être portées par l’opérateur et le patient.

Ne jamais pointer le faisceau en direction des glandes thyroïdiennes ou des yeux.

  

 

 

Veuillez vous assurer que la zone à traiter n’a pas des boutons ou des parties trop foncées qui peuvent absorber trop d’énergie. Dans ce cas on suggère de couvrir ces parties avec une crème de dioxyde de titanium ou zinc.

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Health and wellness, laser, Santé & bien-être, Santé et bien-être, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.